Music

vendredi 13 octobre 2017

L'été indien est là













Le gourmand potimaron
s'est appuyé sur le mur
côté sud










































La Nérine ou lys de Guernesey

Pour le bouquet de Nelly







Des oronges ou amanites des Césars











mercredi 11 octobre 2017

Le village de Lauzerte en Tarn et Garonne





C'est encore une belle bastide sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle
avec sa grande Place des Cornières










Vol de pigeons
le ciel est bien chargé
ils en rajoutent










ses demeures médievales








l'église Saint Barthélémy


























Un chat roux
se prélasse sur le capot
de l'auto voisine















Informations sur ce très beau village ICI







vendredi 6 octobre 2017

Le Pont Valentré à Cahors




J'ai été très heureuse de le revoir, mon souvenir en était assez flou.

C'est une des perles du Lot. Fortifié pendant les guerres franco-anglaises, il fut nommé le Pont du diable à cause de sa légende



La construction en s'éternisant sur plus d'un demi-siècle (le pont a été commencé en 1308 et achevé en 1378), fit naître la légende que chaque cadurcien se plaît à raconter. Exaspéré par la lenteur des travaux, le maître d'œuvre signe un pacte avec le Diable. Selon les termes de ce contrat, Satan mettra tout son savoir-faire au service de la construction, et s'il exécute tous ses ordres, il lui abandonnera son âme en paiement. Le pont s'élève avec rapidité, les travaux s'achèvent, le contrat arrive à son terme. Pour sauver son âme, car il ne tient pas à finir ses jours en enfer, il demande au diable d'aller chercher de l'eau à la source des Chartreux, pour ses ouvriers, avec un crible.

Satan revint naturellement bredouille, l'exercice étant impossible, et perdit son marché. Décidé à se venger, le Diable envoya chaque nuit un diablotin pour desceller la dernière pierre de la tour centrale, dite Tour du Diable, remise en place la veille par les maçons.
En 1879, lors de la restauration du pont, l'architecte Paul Gout fait apposer dans l'emplacement vide, une pierre sculptée à l'effigie d'un diablotin. C'est un certain Calmon, sculpteur originaire de la région qui réalisa la sculpture.  (infos prises sur le net)































































Pour Zaza j'ajoute le diable du pont (photo du net)







Et pour Nelly, le Bouquet du vendredi