samedi 26 novembre 2022

A Toussaint sur la côte landaise

 
Nous étions à Hossegor, au lac que j'aime tant, et par habitude nous avons poussé jusqu'à Capbreton et sa plage



où j'ai le plaisir de rencontrer mon amie Christiane que je n'ai pas revue depuis 30 ans





le port de Capbreton




Le temps est gris...
















vendredi 18 novembre 2022

La pluie et ses bienfaits

 


                Après l'avoir tant espérée elle tombe enfin et nous réjouit...

Mais du soleil pour les photos

 Comme cette rose de novembre pour Nelly, d'accord c'était entre les gouttes 

Je triche !



Le laurier rose encore en fleurs


Des champignons dans la pelouse mais pas de cèpes !



et des palombes quand tombe le soir



Aux couleurs orangées




vendredi 28 octobre 2022

DES FLEURS ET DES FRUITS

 

Le bégonia pendula qui est magnifique dans son pot d'Anduze















Citronnier 
La pelouse repart doucement avec ce grand manque de pluies elle a souffert



Mandarinier




Des petites poires achetées comme les pommes chez un producteur voisin
Les pommes pour la compote et les poires pour de la confiture et un clafoutis






Pour le bouquet de Nelly un cyclamen 



Et des nérines roses pour Octobre rose




vendredi 21 octobre 2022

Dans le très ancien quartier du Hédas

 

Le Hédas est un très vieux quartier de Pau,  un vent nouveau a soufflé et c'est un grand plaisir de s'y promener et redécouvrir ses changements en ces journées lumineuses d'octobre.

Nous descendons les rues en pentes depuis la ville haute

 
 
 cette cité dans la cité se veut gasconne


La vieille fontaine



La salle d'armes
des vélos, des promeneurs, une seule rue et très peu de voitures



Il y a des bars, des restaurants aussi de toutes catégories




Un peu bizarre et médieval...




Des escaliers qui remontent vers la ville moderne


Des petits jardins collectifs



Deux ascenceurs pour les gens fatigués ou pressés



L'ascenceur en entier



Des graffs




Un monsieur avec sa chienne qui veut jouer 





Au bout on remonte vers la ville moderne par ascenseur ou volée d'escaliers
 


                        Et qui veut user son fond de jean ? C'est rigolo..

il y avait des amateurs mais je n'ai pas fait de photos !


Avant de remonter nous trouvons un resto qui nous convient

Avec son petit Jurançon sec, excellent Estelà domaine Montesquiou 

et une patronne charmante





                      Et nous passons un bon moment, tranquille ...




***Merci à celles et ceux qui n'arrivent pas à mettre leurs identifiants sur leurs commentaires, de bien vouloir au moins les signer car les commentaires anonymes ne me permettent pas de deviner de qui il s'agit. 
Ces désagréments de Blogger sont indépendants de ma volonté, j'en suis désolée***


samedi 15 octobre 2022

Un petit tour à Pau (2)


Place Gramont un peu d'histoire


"Originaire de Bidache, en Pays Basque, la famille de Gramont s'est illustrée dans la carrière des armes sous l'Ancien Régime, où trois Gramont deviennent maréchaux de France. Mais son histoire est aussi étroitement liée à celle du château de Pau, et ce à plus d'un titre. Les Gramont prennent fait et cause pour les rois de Navarre Catherine et Jean d'Albret quand ils sont chassés de Pampelune en 1512. Au château, s'illustre aussi le personnage de Diane d'Andoins, dite Corisande, première maîtresse "officielle" d'Henri de Navarre, futur Henri IV. Cette femme remarquable, née en 1554, épouse en 1566 le comte de Guiche, Philibert de Gramont. Leur contrat de mariage est signé au château de Pau, en présence de Jeanne d'Albret, reine de Navarre, et de son fils Henri. En 1582, Henri de Navarre s'éprend de la belle Diane d'Andoins, veuve depuis deux ans. Leur liaison, passionnée, puis surtout épistolaire, durera jusqu'en 1592. Il faut aussi rappeler que de 1623 à la Révolution française, la charge de gouverneur du château de Pau est exclusivement occupée par des membres de cette famille. Même si les Gramont résident essentiellement à la cour de France à partir du règne de Louis XIV, ils veillent à l'entretien du château qui vit naître Henri IV."










Les magnolias sont magnifiques, comme certains se sont plaints à la ville que l'on ne voit plus les monuments entourant la place et les arcades classées, alors la municipalité a parlé de les couper !  il y a de ce fait de nombreux riverains et autres palois qui se sont fâchés et font des manifestations pour qu'ils restent, d'autant qu'ils ombragent agréablement les bancs et les arrêts de bus.



Tous les magnolias ont des panneaux de déclarations d'amour afin de les défendre

Ils se portent très bien comme on le voit !



Si vous voulez voir le château et ses alentours pris en automne 2012 par un jour de très beau temps je vous propose d'aller voir sur mon blog Dans les voiles :

https://dans-les-voiles.over-blog.com/article-a-pau-debut-novembre-2-113111614.html