Music

samedi 24 juin 2017

le vieux saule








Il baigne sa longue chevelure
Dans l'onde et dans l'ombre
L'arbre vénérable
Combien de temps encore
Abritera-t-il des oiseaux
Des écureuils et nos vies
Parmi tant d'autres
Patchwork
Que le vent malmène
Que le soir transmute
Les éclats du soleil
Lui tissent une cantate
Vibrante et crépitante


Dans les ombres qui changent
Il joue de ses reflets
Le grand saule




                                     © marine D








pour l'Herbier de poésie d'Adamante
(Proposition 80)







27 commentaires:

  1. Ton poème me plaît beaucoup !
    Bon week-end Marine

    RépondreSupprimer
  2. Un beau poème
    Agréable à livre
    @+

    RépondreSupprimer
  3. Un très beau texte pour rendre hommage a ce saule ..
    Bises Marine

    RépondreSupprimer
  4. un poème qui joue avec le temps... je "vois le vent" agiter les longs rameaux de ce saule..

    RépondreSupprimer
  5. Quel magnifique poème !
    J'aime les saules (et habite une impasse des Saules, non loin de la Garonne)
    Bises Marine et bon WE

    RépondreSupprimer
  6. Ton poème coule comme l'eau d'une fontaine. J'adore tes mots, Marine. Excellent week-end et gros bisous. Nous aurons un peu moins chaud, c'est tant mieux

    RépondreSupprimer
  7. Très joli poème Marine, et magnifique ce Saule qui offre un bel endroit ombragé.
    Biz et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Tellement beau Marine,s superbe! Bise, bon samedi dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis sure que l'arbre a frissoné d'émotion..
    Bises de Mina

    RépondreSupprimer
  10. Il est très beau ton saule, léger et majestueux, à l'âme musicienne! Merci Marine.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai été bercé par une mélodie en lisant ton poème ...
    Bonne journée :
    Françoise

    RépondreSupprimer
  12. Combien de temps encore serons-nous dans les bras des arbres? Seul le saule le sait. Belle poésie!

    RépondreSupprimer
  13. Très joli poème en hommage aux saules qui nous abritent, nous protègent , nous écoutent .J'aime beaucoup.
    Douce soirée, bises Marine

    RépondreSupprimer
  14. Tes mots dessinent à merveille les émotions de ce vieux saule!

    RépondreSupprimer
  15. La grand saule Fait rideau de ses cheveux en cascade
    En cascade de mots tu fais une poésie
    En poésie nous charme le grand saule
    Belle soirée Marine
    Bisous


    RépondreSupprimer
  16. Il a de l'âge ce bon vieux pleureur, un jour ou l'autre il ne sera plus... le fil du temps est assassin pour tous, merci, bises

    RépondreSupprimer
  17. Merci Marine pour ce moment de poésie... J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  18. Non pas à Toulouse (pour répondre à ta question) mais à Noé !!! Dans le 31...
    Bises Marine et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  19. J'adore tes mots ma chère Marine.. beaucoup de poésie et d'émotion.
    Merci.
    Joli week-end à toi la canicule en moins, je l'espère.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
  20. Ce saule que l'on dit souvent, pleureur, sera ravi de cette ode toute en finesse et poésie!

    RépondreSupprimer
  21. Ton poème est magnifique chère Marine qui accompagne la belle photo du saule.
    Merci pour tes mots.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  22. Quel beau poème, j'aime beaucoup cet arbre!

    RépondreSupprimer
  23. De la belle poésie en mots et en image ! :-)

    RépondreSupprimer
  24. Un poème tout en beauté et finesse pour cet arbre magnifique.
    Bises

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Marine,

    Cela faisait un petit moment que nous n'étions pas passée par le Jardin de Titi.
    J'apprécie la photographie et son modèle. C'est un joli saule. :)
    Tes mots ne font que renforcer la sensibilité et le charme de cette prise.
    Merci pour ce billet. :)

    Bon samedi.

    AnB

    RépondreSupprimer
  26. C'est une belle page.
    Merci pour le partage, Marine.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer